Actualités

Peste Porcine Africaine : Deux cas sur des sangliers en Belgique à proximité de la frontière française

La peste porcine africaine (PPA) est une maladie animale due à un virus qui touche exclusivement les porcs domestiques et les sangliers. Le virus n’est en aucun cas transmissible à l’homme.

Suite à la confirmation, le 13 septembre 2018, de 2 cas sur des sangliers en Belgique, le Ministère de l’Agriculture a mis en place des mesures de contrôles renforcés dans 4 départements frontaliers avec la Belgique.

De manière plus générale, des analyses systématiques seront mises en place sur l’ensemble du territoire, sur les cadavres de sangliers collectés par le réseau SAGIR, dont fait partie le Laboratoire Départemental d’Analyses de La Mayenne.

Les mesures de biosécurité pour éviter l’introduction de ce virus et une grave crise économique de l’élevage porcin sont essentielles.

La prévention dépend de mesures d’importation rigoureuses garantissant l’absence d’introduction dans les zones indemnes :

  • de porcs et de sangliers vivants contaminés ;
  • de viandes et/ou de produits à base de viande de porcs ou de sangliers infectés.

Ces mesures concernent :

  • les voyageurs et les chauffeurs routiers provenant des pays infectés ;
  • les chasseurs.

Pour rappel, les sources de contamination sont :

  • les animaux infectés introduits sur notre territoire ;
  • la viande et/ou des produits à base de viande de porcs ou de sangliers infectés ;
  • les véhicules, personnes, matériels contaminés.

En cas de suspicion en élevage : Les vétérinaires sont invités à contacter le LDA53 pour les modalités de dépôt des échantillons en chambre froide en dehors des heures d’ouverture : 02.43.56.36.81

Pour plus d’informations :

http://agriculture.gouv.fr/peste-porcine-africaine-les-mesures-de-biosecurite-obligatoires

http://agriculture.gouv.fr/les-mesures-adopter-pour-eviter-lintroduction-de-la-ppa-en-france